loi finances

La CNIL rappelle que le dépôt de cookies non essentiels au service ne peut être effectué qu’après que l’internaute ait exprimé son consentement. Le fait de déposer des cookies concomitamment à l’arrivée sur le site est une pratique contraire à la loi Informatique et Libertés.

C’est pourquoi La CNIL a sanctionné la société AMAZON EUROPE CORE d’une amende de 35 millions d’euros.

Elle reproche à Amazon d’avoir déposé des cookies publicitaires sur les ordinateurs d’utilisateurs à partir du site <amazon.fr>, sans consentement préalable et sans information satisfaisante.

Cette sanction met en lumière la vigilance extrême,dont doivent faire preuve les opérateurs de plateformes en ligne, dans la gestion du consentement des consommateurs. Bien entendu, cette obligation concerne également tout type d’opérateur de site de vente en ligne, et pas uniquement les « marketplaces ».