Depuis le 31 août 2020, une expérimentation de signalisation pour les voies réservées a débuté sur tout le territoire.

Elle vise à  informer les usagers de la route, grâce à des panneaux de signalisation indiquant les voies réservées aux transports en commun (bus, taxis mais aussi aux véhicules en covoiturage et aux véhicules propres). Elle permet d’harmoniser la matérialisation de ces voies par les nombreux gestionnaires en charge de les implanter.

Le losange, nouveau pictogramme des voies réservées

  • Les panneaux verticaux sont composés d’un losange blanc sur fond bleu carré.
  • Si les panneaux sont dynamiques (panneaux à messages variables), le losange reste le pictogramme.
  • Le sol est marqué d’un losange blanc.

Plusieurs panneaux sont prévus :

  •  En amont de la voie et au début de la voie : le panneau précise les différentes catégories de véhicules autorisés à y circuler mais aussi le nombre d’occupants (2 personnes minimum) pour que le véhicule soit considéré comme en covoiturage. Il affiche les plages horaires d’ouvertures fixes ou variables de la voie lorsqu’elle n’est pas permanente.
  • En fin de voie : le panneau représente un losange barré.

Un marquage au sol est prévu uniquement lorsque la voie est réservée de manière permanente. Les usagers pratiquant le covoiturage pourront ainsi clairement savoir quand il leur est possible de circuler sur une voie réservée.

Consulter la version électronique authentifiée du Journal officiel