Dans le cadre de l’accord de commerce et de coopération, le Royaume-Uni et l’Union Européenne sont convenus que le règlement européen pour la protection des données personnelles (RGPD) restera applicable de manière transitoire au Royaume-Uni pour une durée supplémentaire maximale de 6 mois.

En conséquence, jusqu’au 1er juillet 2021, toute communication de données personnelles vers le Royaume-Uni continuera de se faire dans le cadre actuel.

A l’issue de cette période et à défaut de décision de la Commission européenne autorisant de manière générale le transfert de données vers cet Etat, le Royaume-Uni devra être traité comme un pays tiers au sens du RGPD.

 Consulter la communication du CNIL sur le RGPD et le Brexit