La branche de l’import-export, représentée par la Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique (FICIME) et par la FNECS- CFE CGC, fut invitée à témoigner de ses avancées par les ministres Muriel Pénicaud et Bruno Le Maire, à l’occasion du lancement de la mobilisation des branches professionnelles en matière d’intéressement et de participation.

Engagée sur le sujet depuis 2009, la branche de l’import-export est parmi les plus avancées en matière d’intéressement et de participation.

En présence des ambassadeurs à la participation et à l’intéressement, Thibault Lanxade et François Perret, cette rencontre, présidée par Muriel Pénicaud, fut l’occasion d’échanger sur les retours d’expérience de deux branches professionnelles qui ont mis en place un accord d’intéressement de branche, à destination principalement des plus petites entreprises et de leurs salariés.

Parmi elles, celle de l’import-export, engagée depuis plus de dix ans dans des dispositifs d’épargne salariale. Dès 2009, un accord relatif à la participation et à la création d’un PEI et d’un PERCOI de branche était conclu, complété en 2018 par un avenant relatif à l’intéressement, outil d’attractivité et de fidélisation des salariés.