Désormais, les entreprises qui mettront sur le marché français des articles contenant une substance extrêmement préoccupante, incluse dans la liste des substances candidates dans une concentration supérieure à 0,1 % m/m, ont l’obligation de le notifier à l’Agence Européenne des produits chimiques (ECHA) sur une base de données appelée SCIP (Substances of Concerns In as such or in complex objects Products).

La base de données SCIP de l’ECHA , mise en ligne, permet aux entreprises de se familiariser avec le dispositif et d’entrer les premières données.

L’ECHA présente sur une page dédiée un schéma synthétique, présentant les principales définitions ainsi que les enjeux liés à la base de données SCIP et aux substances extrêmement préoccupantes (SVHC) dans les articles.