Applicable depuis le 1er janvier 2018, le nouvel arrêté du 20 novembre 2017, relatif au suivi en service des équipements sous pression et récipients à pression simples, regroupe l’ensemble des dispositions réglementaires applicables.

Les principaux changements dans le suivi en service (Titre IV) concernent :

  • la fréquence des inspections périodiques : elle s’exprime désormais en années pleines et non plus en mois. Pour les générateurs de vapeur et appareils à couvercle amovible à fermeture rapide, elle passe de 18 mois à 2 ans, et pour la majorité des autres équipements sous pression de 40 mois à 4 ans.*

 

  • l’épreuve hydraulique : lors de la requalification périodique, toujours à une fréquence de 10 ans pour les récipients d’air comprimé, l’épreuve hydraulique est réalisée à 120% de la pression maximale admissible (PS) sans dépasser la pression d’essai hydrostatique (PT) ou d’épreuve initiale (PE).

C’est l’opportunité de vérifier que tous vos équipements sous pression et récipients à pression simples sont bien suivis. Le risque pression doit être pris en compte dans le Document Unique d’Evaluation des Risques. Le suivi doit être reporté dans le registre de sécurité.