La dernière étude du cabinet Altares révèle une hausse du délai moyen de règlement des entreprises européennes (supérieur à 13 jours). Cette détérioration s’explique par la recrudescence des retards de paiement de plus de 30 jours, notamment au Royaume-Uni et en Italie. Moins d’un client européen sur deux (46,1%) paie l’ensemble de ses factures à l’heure.

La France conserve la 3e place en Europe même si les délais s’allongent sensiblement dans le secteur public.