Quinze collectivités territoriales particulièrement touchées par des problèmes de pollution de l’air se sont engagées, auprès du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, à déployer des Zones à Faibles Emissions (ZFE) d’ici fin 2020.

Pour rappel, ces ZFE fonctionnent sur le système des vignettes Crit’Air. Elles visent à interdire la circulation des véhicules les plus polluants.

Chaque collectivité pourra décider :

  • du périmètre de la zone (centre-ville ou agglomération),
  • des plages horaires,
  • des catégories de véhicules concernées (tous ou seulement les poids lourds),
  • et de la progressivité des restrictions.

Les quinze collectivités engagées sont : Aix/Marseille-Provence, Clermont Auvergne, Fort-de-France, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nice Côte d’Azur, Paris, le Grand Paris, Reims, la métropole Rouen Normandie, Saint-Étienne, Strasbourg, Toulon et Toulouse.

Le déploiement de ZFE pourrait éviter à la France d’être condamnée par la Cour de justice de l’Union Européenne pour non-respect des normes de qualité de l’air.