La DGCCRF a mis en ligne un document de 36 pages présentant et analysant les réclamations reçues par ses services en 2017. Tous secteurs confondus, 71 000 réclamations ont été enregistrées (en hausse de 3 % par rapport à 2016) et 23 % des plaintes reçues par courrier ont déclenché une enquête de la DGCCRF.

Pour le secteur des produits non alimentaires, le nombre total de réclamations est en baisse de 4 % par rapport à 2016 (19 968 contre 20 878).

Les 4 pratiques les plus dénoncées sont les suivantes :

  • pratique commerciale trompeuse : -11 % (3 223 contre 3 608), soit 16 % du total
  • non-respect de règles particulières aux ventes à distance : -18 % (1 506 contre 1 845), soit 8 % du total
  • non-respect de la garantie légale de conformité : +25 % (1 394 contre 1 111), soit 7 % du total
  • livraison en retard dans le cas d’une vente à distance : +12 % (1 657 contre 1 476), soit 8 % du total